Le Port autonome de Liège vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et une Heureuse Année 2013 !

20 déc. 2012

Un port citoyen ouvert sur le monde

Premier port intérieur belge (21 millions de tonnes en 2011[1]) et troisième port intérieur d’Europe après Duisbourg et Paris, le PAL gère actuellement 32 zones portuaires (370 ha de terrains portuaires) échelonnées le long de la Meuse et du canal Albert en province de Liège.

Des facilités portuaires performantes !

Le PAL est particulièrement bien équipé en ce qui concerne le chargement, le déchargement, le stockage, le conditionnement et la manutention portuaire. Le transport de minerais, le transport de charbon et le transport de produits sidérurgiques sont quelques unes de nos spécialités. Nous disposons également d’un port pétrolier où sont implantées les plus grandes compagnies (Total, Esso, Avia). Ce terminal, spécialisé dans le stockage des produits pétroliers est amené à s’étendre avec le développement du transport de bioéthanol. Pour répondre à chaque demande de logistique fluviale, nos installations sont équipées de tous types de produits (darse couverte d’un hectare, quai roulier, silos, cuves de stockage, grues et portiques de transbordement, etc.). Le Port autonome de Liège dispose également de deux terminaux à conteneurs: l’un à Renory géré par la société Liege Container Terminal, l’autre à Monsin géré par Euroports Inland Terminals. Des navettes régulières de conteneurs sont organisées par Liege Container Terminal vers les ports maritimes d’Anvers et de Rotterdam. Enfin, pour offrir une gamme complète de prestations portuaires, nous disposons d’un chantier de construction navale situé dans le zoning portuaire de Monsin et spécialisé entre autres dans la conception et la réparation navale.

Le PAL est accessible aux bateaux rhénans, aux convois poussés de deux barges (4 500 tonnes) mais est aussi accessible aux caboteurs jaugeant jusqu’à 2 500 tonnes, ce qui rend la logistique fluvio-maritime possible. Il bénéficie de lignes régulières de short sea shipping (navigation maritime à courte distance), notamment vers le Royaume-Uni…

Trafics 2011 : bilan positif pour l’activité conteneur du Port autonome de Liège 

Affichant une augmentation de  64 %, le transport fluvial de conteneurs au Port autonome de Liège confirme, en 2011, son excellente santé. Il a ainsi enregistré, en 2011, 28 982 EVP (équivalent vingt pieds)[2], soit une hausse record de 11 358 EVP par rapport à 2010. Cette croissance résulte du succès mondial du trafic de conteneurs et du dynamisme des sociétés liégeoises de manutention de conteneurs. Elle confirme ainsi toute l’importance du transport fluvial de conteneurs en Belgique à l’avenir et conforte Deutsche Lagerhaus Trilogiport et Warehouse De Pauw dans leur volonté de développer la plateforme multimodale Liège Trilogiport (100 hectares). Le nouveau terminal à conteneurs qui verra le jour sur le canal Albert y  sera effectif dès mi-2015. Nous ne pouvons que nous réjouir de sa bonne gestion confiée conjointement à Dubai Ports World et Euroports.

Le tonnage global eau-rail-route traité en 2011 atteint 21 millions de tonnes. C’est le quatrième tonnage le plus important réalisé par le PAL (-0,5%, -114.942 tonnes).

Port des Yachts, votre port de plaisance en Belgique !

Aujourd’hui plus que jamais, la province de Liège considère le développement du tourisme fluvial comme un axe incontournable de la vie liégeoise. Pour cette raison, le Port autonome de Liège met les infrastructures les plus confortables à disposition des plaisanciers. Facilement accessible toute l’année, le port de plaisance de Liège compte plus de 120 emplacements pour les bateaux de tourisme de toutes tailles.

Il propose par ailleurs aux plaisanciers toute une palette de différents services et prestations de qualité : le restaurant « La Capitainerie » dont la terrasse offre une vue imprenable sur la Meuse, une gestion informatisée pour la réservation d’emplacement de port, des informations concernant le tourisme en région liégeoise et wallonne…

Fort de ce succès, le Port autonome de Liège développe maintenant son offre en matière de croisière fluviale via ses deux ports à vocation touristique (les Marcatchous, quai Van Beneden et les Croisiers-Cheravoie, au pied de la passerelle Saucy) destinés à recevoir des bateaux de ligne. Des croisières sont régulièrement organisées à destination de Maastricht, Visé ou Huy sur le bateau « Pays de Liège ».

L’ensemble de ces différents facteurs contribue au succès du port des Yachts de Liège. En 2011, il a connu un véritable engouement et a affiché une augmentation spectaculaire du nombre de nuitées. Le port a ainsi accueilli 1 600 bateaux de plaisance et navires de croisières. Cette augmentation significative porte le nombre de plaisanciers à 558 (+28% par rapport à 2010). C’est un record absolu !

Une stratégie dynamique de réseaux !

Le Port autonome de Liège œuvre quotidiennement pour développer une stratégie de réseaux afin d’attirer de nouveaux trafics à Liège et afin de positionner davantage la région liégeoise dans l'hinterland des ports maritimes de la Mer du Nord (Anvers, Rotterdam, Zeebruges et Dunkerque). Dans cette optique, le PAL collabore étroitement avec l’ensemble des divers ports maritimes mais également intérieurs. Aussi, il prend part au Groupement d’intérêt économique Trilogiport ; au Memorandum of Understanding protocole d’accord avec le port d’Anvers dont l’objectif est d’optimaliser la chaîne logistique entre Anvers et Liège ; au projet transfrontalier  Taxi barge qui  promeut le développement du trafic de conteneurs sur l’axe fluvial Nord-Pas-de-Calais & Wallonie entre le Port autonome de Liège, le Grand Port Maritime de Dunkerque, Voies Navigables de France et le Service public de Wallonie (DGO2) ; au Core network « RTE-T », le PAL figure, en effet, dans le réseau prioritaire européen des réseaux de transport (RTE-T) ; au Connecting Citizen Ports (CCP21) qui rassemble 7 ports intérieurs européens (Bruxelles, Lille, Paris, Liège et Utrecht, le Port de Suisse et Rheinports) et qui promeut la connectivité et le transport durable en optimisant l’organisation logistique du fret et en militant pour le développement spatial durable des ports intérieurs ; à la plateforme des ports wallons qui est une initiative du PAL, etc. À noter encore que le Port autonome de Liège collabore étroitement avec nv De Scheepvaart pour le développement du canal Albert, qu’il vient tout juste de signer avec le Port de Rotterdam une lettre d’intention et analyse avec le Port de Gand les diverses possibilités de collaboration et de consolidation des trafics déjà existants.

Ces chiffres et projets traduisent le potentiel du Port autonome de Liège en tant que plaque tournante de la logistique européenne. Ils illustrent la qualité des infrastructures portuaires et le dynamisme des entreprises de la place portuaire. 

Émile-Louis Bertrand

Port autonome de Liège (PAL)



[1] Le trafic fluvial représente à lui seul plus de 15 millions de tonnes.

[2] Les trafics EVP du PAL sont calculés sur base du nombre d'EVP facturés (les conteneurs vides ne sont pas facturés et donc pas pris en compte).


TOP