Conditions d'installation : trois possibilités

1. Le contrat de concession :

  • de 10 à 30 ans ;
  • investissements à réaliser sur le site concédé ;
  • tonnage annuel à garantir par voie d'eau :
    • 400 t/mct de quai/an pour marchandises générales et mitrailles ;
    • 750 t/mct de quai/an pour vracs (charbons, sables, minerais,...) ;
    • 600 t/mct de quai/an pour opérations mixtes.

2. L'autorisation précaire :

  • occupation à durée indéterminée, généralement courte (6 mois, 1 an, 2 ans, ...) ;
  • préavis, de part et d'autre : 1 mois ;
  • pas d'investissement lourd ;
  • système très souple, permettant des opérations de courte durée.

3. L'autorisation pour opérations isolées :

  • autorisation visant une ou plusieurs opérations portuaires de chargement / déchargement ou autre
    (groupage / dégroupage, stockage) ;
  • révocable, durée très limitée.

Pour certains types de chargement (notamment pièces lourdes et/ou indivisibles), des renseignements techniques complémentaires seront transmis au Port autonome de Liège au minimum 15 jours avant la date de l’opération : voir détails dans la fiche ci-jointe.


Remarques :

  1. Toute construction ou installation fixe doit faire l'objet d'une autorisation du port ;
  2. Urbanisme, service incendie, commodo / incommodo à charge du client/usager.
TOP