Communiqué de presse Liège Trilogiport / Contexte et Perspectives

09 janv. 2008
Liège Trilogiport : contexte et perspectives
 
Vers un développement durable de Hermalle-sous-Argenteau
 
 
 
En aval de Liège, aux abords de la Meuse et du Canal Albert, entre Herstal et Visé, se situe un terrain unique en Europe, idéalement affectable à des activités logistiques et offrant de nombreuses possibilités de développements. C’est à cet endroit que va s’implanter la nouvelle plate-forme multimodale : Liège Trilogiport.
 
Suite à diverses rencontres et réunions d’information avec les riverains, leurs représentants et les autorités communales, le Cabinet du Ministre Daerden et le Port autonome de Liège, monsieur Bertand, souhaitent faire le point sur le dossier, préciser son état d’avancement et informer des récentes dispositions prises en concertation avec les riverains.
 
 
Les enjeux
 
Projet fondamental pour l’avenir de la région, Liège Trilogiport est incontournable pour assurer le redéploiement économique de Liège. Il s’agit d’un projet respectueux de l’environnement et des populations avoisinantes qui représente une véritable opportunité de corriger les erreurs tant industrielles qu’urbanistiques du passé.
 
 
Les acteurs et les décideurs
Les principaux acteurs sont aujourd’hui regroupés au sein d’un Groupe d’Intérêt économique (GIE) composé du Port autonome de Liège, de la SPI+ et du Port d’Anvers. Messieurs Michel Daerden, Ministre du Budget, des Finances, de l’Equipement et du Patrimoine, et Willy Demeyer, Bourgmestre de Liège et Président du PAL, sont les responsables du dossier et entendent le mener en parfaite coordination.
 
 
La procédure en cours et consultation des riverains
Le permis d’urbanisme a été introduit le 17 janvier et a fait ensuite l’objet d’une enquête publique (23.02 au 09.03) dont les principales conclusions révèlent qu’il n’y a pas d’opposition au projet en tant que tel. Cependant, des propositions constructives d’améliorations ont été avancées et divers engagements ont été demandés. Les acteurs du projet ont entendu les remarques formulées lors de l’enquête publique et ont rencontré les riverains ainsi que les autorités communales à plusieurs reprises.
Les demandeurs s’engagent à tenir compte des remarques suivantes :
o        l’aménagement des zones tampon,
o        l’engagement sur un accès direct de la plate-forme à l’autoroute,
o        une localisation mieux centrée du terminal à conteneurs,
o        la présentation prochaine des études scientifiques commandées,
o        davantage de dialogue que par le passé et la mise en place d’une organisation garantissant l’information globale concernant les différents projets menés aux abords de Hermalle.
 
Des propositions d’aménagement seront présentées prochainement et un nouveau dossier sera introduit auprès de la commune le 2 juin.
Une nouvelle enquête publique sera organisée fin juin/début juillet. L’ensemble des propositions sera communiqué aux riverains lors d’une séance d’information publique prévue dans les prochaines semaines.
 
 
 
 
 
Les autorités précisent que cette demande de permis d’urbanisme concerne exclusivement la localisation de la plate-forme. Il va de soi que préalablement à chaque implantation d’entreprise ou d’infrastructure, un permis spécifique sera introduit, selon les procédures en vigueur, à la commune et sera délivré par les autorités compétentes.
 
 
Une meilleure communication
Pour répondre à la demande fondée des riverains de s’engager dans une démarche de communication transparente et pro-active, les responsables ont désigné deux interlocuteurs uniques :
 
o        M. Stéphane Guisse, Conseiller au Cabinet du Ministre Daerden
o        M. Emile-Louis Bertrand, Directeur général f.f. du Port autonome de Liège
 
Ces interlocuteurs sont entourés d’une cellule de communication. Diverses actions sont d’ores et déjà prévues :
o        Séances d’information aux riverains
o        Points presse
o        Publication d’un toute boîte
o        Mise à disposition de l’information sur Internet
o        Exposition permanente
o        Accueil des riverains sur le site
o        Visites
o        Rédaction d’une charte environnementale

Constitution d’un Comité d’accompagnement.


TOP