Trafics du premier semestre 2018 du Port autonome de Liège

13 sept. 2018

 

Liège, le 13 septembre 2018

Communiqué de presse

 

Trafics du premier semestre 2018 du Port autonome de Liège :
hausse considérable du trafic de conteneurs (+29 %)
 

Par rapport au premier semestre 2017, l’ensemble du premier semestre 2018 des trafics du Port de Liège se caractérise par trois résultats positifs:

  • une hausse significative du trafic de conteneurs lors de ce premier semestre 2018 (+ 29% par rapport au premier semestre 2017). Cette croissance est notamment due aux excellentes performances de Liege Container Terminal.  Les marchandises conteneurisées ont également augmenté de 46% en poids ;
  •  une croissance de 4 % par rapport au premier semestre 2017 des tonnages transportés par la voie d’eau qui atteignent 8.081.120 tonnes ;
  •  une progression de 4% par rapport au premier semestre 2017 du trafic global (eau-rail-route) atteignant ainsi 10.845.521 tonnes.

L’ensemble de ces résultats résultent bien évidemment des bonnes performances des activités des entreprises concessionnaires portuaires liégeoises.

Willy Demeyer,  Président du Port autonome de Liège Willy « se réjouit de l’évolution positive des résultats de ce premier semestre et est particulièrement satisfait des progrès enregistrés. Grâce à ces résultats, le Port de Liège affirme son efficacité dans sa mission de facilitateur logistique de premier plan en région liégeoise. »

Michel Firket, Administrateur délégué & Emile-Louis Bertrand, Directeur général du Port autonome de Liège précisent: « Grâce à notre plan d’investissements et grâce aux performances des sociétés portuaires liégeoises, de nombreux projets portuaires favorisent le développement de l’économie liégeoise ; notre objectif final étant bien évidemment de contribuer à  l’essor de l’activité de transport par la voie d’eau et à la mobilité en région liégeoise. »

 

 Note détaillée de l’ensemble des trafics du premier semestre 2018

 

 I.              Résultats voie d’eau par type de marchandises

CATEGORIES DE MARCHANDISES

2018

2017

DIFFERENCE

%

Produits de l'agriculture

286.693

234.064

52.629

22

Houille et lignite

898.002

726.243

171.759

24

Minerais

8.756

0

8.756

*

Produits alimentaires, boissons et tabac

0

1.188

-1.188

*

Bois et produits du bois

204.207

223.683

-19.476

-9

Coke et produits pétroliers raffinés

1.682.243

1.538.394

143.849

9

Produits chimiques

217.059

181.419

35.640

20

Produits minéraux non métalliques

3.093.157

3.356.792

-263.635

-8

Métaux

658.701

567.566

91.135

16

Machines, matériel et instruments

151

300

-149

*

Matériel de transport

0

32

-32

*

Meubles et autres articles manufacturés

683

35.183

-34.500

*

Matières premières secondaires, déchets de voirie et autres déchets

524.592

543.702

-50.467

-9

Marchandises diverses, conteneurs

477.578

326.797

150.781

46

Autres marchandises

29.298

31.357

-2.059

-7

TOTAL VOIE D'EAU

8.081.120

7.766.720

314.400

+4%

* Non significatif

 

Commentaires sur les résultats voie d’eau

a)        Les catégories de marchandises en hausse

-               la houille (+ 171.759 tonnes, soit + 24 %) ;

-               les marchandises diverses conteneurisées (+ 150.781 tonnes, soit + 46 %) ;

-               le coke et les produits pétroliers (+ 143.849 tonnes, soit + 9 %) ;

-               les métaux (+ 91.135 tonnes, soit + 16 %) ;

-               les produits de l’agriculture (+ 52.629 tonnes, soit + 22 %) ;

-               les produits chimiques (+ 35.640 tonnes, soit + 20 %).

 

Les bons résultats de l’entreprise de négoce charbonnier Terval, qui gagne de nouvelles parts de marchés en France et en Allemagne, le succès de nos navettes fluviales de conteneurs, les investissements pétroliers de Wandre, une phase à froid sidérurgique qui tourne à plein rendement, une augmentation de production chez Biowanze et un volume d’affaire supérieur chez Euroports Inland Terminals sont les moteurs de ces bons résultats.

 

b)        Les catégories de marchandises en baisse

-               les produits minéraux non métalliques (- 263.635 tonnes, soit - 8 %) ;

-               les matières premières secondaires (-50.467 tonnes, soit - 9 %) ;

-               les bois et produits du bois (- 19.476 tonnes, soit - 9 %) ;

-               les meubles et autres articles manufacturés (- 34.500 tonnes, soit - 98 %).

Une baisse des cadences extractives au sein de nos carrières, une activité en baisse dans le secteur cimentier, une production solaire en hausse réduisant les importations de pellets de bois, et une réduction de l’envol d’articles manufacturés du secteur chimique sont les principales causes de ces baisses.

 

c)        Résultats du trafic conteneurisé

Exprimées en EVP (Equivalent Vingt Pieds), les marchandises conteneurisées passent de 33.171 unités en 2017 à 42.667 unités en 2018 (+ 9.496 unités, soit + 29 %).

Les marchandises conteneurisées ont augmenté de 46 % en poids.

 

d)        Résultats du trafic maritime

Cinquante-neuf caboteurs ont fréquenté Liège ces six premiers mois, soit trois unités de plus que durant la même période 2017.  Ils ont principalement importé et exporté des produits métallurgiques en provenance de la péninsule ibérique et à destination du Royaume-Uni.

 

  1.               Résultats tous mode de transport (trafic global eau-rail-route)

 

Mode

1er semestre

2018

1er semestre

2017

Variation

%

Voie d'eau

8.081.120

7.766.575

+314.545

4

Route

1.961.738

1.843.636

+118.102

6

Rail

802.663

841.425

-38.762

-5

Total

10.845.521

10.451.636

+393.885

4

                                                                                                                                                                          En tonnes

8.081.120 tonnes ont été transbordées par la voie d’eau au cours des 6 premiers mois de l’année, ce qui correspond à une augmentation de 4% par rapport au premier semestre 2017.

Le trafic global (eau-rail-route)  affiche également une croissance de 4%. Près de 11 millions de tonnes ont ainsi été manutentionnées par la voie d’eau, le rail et la route au cours de ce premier semestre 2018.

Le bon résultat enregistré par le mode routier provient du développement spectaculaire d’une société de traitement de sédiments implantée à Monsin (Envisan +156.680 tonnes).

La diminution de 5 % du mode rail est due à une moindre utilisation de nos terminaux ferroviaires portuaires par le secteur de la sidérurgie.

 

Pour de plus amples informations :

Hélène Thiébaut, Attachée - Communication 

Port autonome de Liège, Quai de Maestricht, 14 - B - 4000 Liège
Tél.: + 32 4 232 97 85 - Mail : h.thiebaut@portdeliege.be 
Site Internet: www.portdeliege.be

 

 

 


TOP