Zoom sur les divers travaux de construction et d’aménagement de Liège Trilogiport

25 mars 2014

Zoom sur les divers travaux de construction et d’aménagement de Liège Trilogiport réalisés au cours de ces derniers mois par la société momentanée d’entreprises ELOY - ERAERTS – KUMPEN.

Divers travaux d’aménagement ont été effectués au cours de ces derniers mois.

Zone 1 : Aire du terminal à conteneurs

  • Réalisation de la première phase des terrassements du futur terminal à conteneurs sur une superficie de 200 x 75m

Zone 2 : Construction d’un pertuis

  • Construction de pertuis en béton armé, d’une longueur totale de 170m pour détournement du ruisseau d’ Hermalle

Zone 3 : Confection de la voirie principale et voiries secondaires

  • Mise en place de la sous- fondation (30cm) sur géotextile de la voirie principale
  • Confection des drains latéraux de la voirie principale

Divers :

  • Egouttage pour évacuation des eaux pluviales et usées à divers endroits du site
  • Réalisation des terrassements de la boucle d’accès (côté Pont d’Hermalle)
  • Réalisation de la zone pour les crapauds calamites
  • Gravière Brock : déchargement des enrochements pour confection de la digue.

Divers travaux seront réalisés lors du premier trimestre 2014 :

  • Poursuite de la pose des tuyaux EP (eaux pluviales) et EU (eaux usées).
  • Fondation en béton maigre et revêtement voirie principale entre giratoire
  • Finition rampe d’accès aval du pont d’Hermalle
  • Digue et merlon en remblai de la gravière Brock
  • Passage RAVeL sous la rampe de pont d’Hermalle
  • Confection du mur de culée sous le pont d’Hermalle

Pour rappel, la durée de ces travaux d’aménagement est de 12 mois pour la plate-forme proprement dite. Un délai supplémentaire de 4 mois a été accordé en vue de terminer les aménagements extérieurs à la plate-forme. Les travaux se termineront donc le 27 octobre 2014.

Le montant des travaux s’élève à 23,5 millions d’euros.

Ce montant est financé :

  • d’une part, par le Plan Marshall 2.Vert (17,8 millions d’euros pris en charge à raison de 80% par le PM2.V et 20% par le Port autonome de Liège) ;
  • et d’autre part par le FEDER et –la Wallonie (+- 5,7 millions d’euros, dont 40% de l’Union européenne et 60% de la Wallonie).

TOP