Connecting Citizen Ports 21 (CCP21) rassemble 7 ports intérieurs

12 oct. 2011

Connecting Citizen ports 21

 

Le projet Connecting Citizen Ports 21 (CCP21) rassemble 7 ports intérieurs et a pour objectif de promouvoir la connectivité et le transport durable, par une meilleure organisation logistique du fret et un développement spatial des ports intérieurs de l'Europe du Nord-Ouest (ENO) plus durable.

 

Description

Le transport par la voie d'eau est le moyen le respectueux de l'environnement, le plus fiable et le plus sûr pour le transport de fret. CCP21 souhaite rendre le transport plus durable encore, en optimisant la logistique du fret et en renforçant la position des ports intérieurs. Ceux-ci sont des maillons clés dans la chaîne du transport, où le fret et les passagers sont transbordés et où se réalise la valeur ajoutée économique. Renforcer et augmenter la capacité de ces maillons permettra d'utiliser plus efficacement le réseau existant. Le réseau de voies d'eau en ENO est dense et bien développé mais il est surtout

sous-utilisé car la capacité et l'utilisation des ports intérieurs sont pour le moment limitées.


L'emplacement des ports intérieurs, dans la ville-même, présente des opportunités pour de nouveaux concepts logistiques et spatiaux, comme la distribution urbaine, le transport régional de containers et l'utilisation multimodale de l'espace. Dans le même temps, les ports intérieurs subissent une forte pression. Si l'on veut les connecter au réseau européen et les faire jouer sur l'échiquier de la logistique mondiale, il est nécessaire que les ports intérieurs se développent. D'autant plus que les ports intérieurs subissent une concurrence féroce de la part d'autres acteurs urbains, dans la course à l'espace limité disponible le long de la voie d'eau.

Objectifs

Afin de favoriser la croissance positive des ports intérieurs, les partenaires CCP21 veulent renforcer leurs rôles de connecteurs, intégrés dans la chaîne européenne des transports, durables et imbriqués dans le tissu urbain. Cette approche globale se traduit par 4 objectifs:

1. Promouvoir la sensibilisation et l'acceptabilité des ports intérieurs. Les ports intérieurs sont typiquement des ports urbains. Cependant les villes et leur population ne sont plus conscientes de la présence de leur port intérieur, ou n'en perçoivent que les aspects négatifs. CCP21 souhaite (re)connecter, physiquement et mentalement, les ports et leur ville, en encourageant les autorités et les citoyens à voir leur port comme un élément positif, en sensibilisant les ports pour qu'ils mettent en avant leurs avantages environnementaux, et en développant une vision à long terme pour les ports intérieurs.

2. Encourager la cohabitation par une utilisation innovante et multi-usage de l'espace. Seule une cohabitation durable peut légitimer le développement des ports intérieurs dans le contexte urbain du 21ème siècle. Les partenaires de CCP21 établiront des normes transnationales pour les équipements de croisières fluviales et développeront minimum 2 solutions permettant de combiner les passagers et le fret à travers une utilisation de l'espace innovante et multi-usage.

3. Optimiser l'organisation de la logistique du fret. Une logistique optimale est efficace, elle a un impact environnemental limité et elle soutient la performance économique en favorisant le développement et en assurant la connectivité. CCP21 développera et mettra en pratique un concept d'exploitation qui permettra d'organiser la logistique du fret en coopérative, par le biais d'un outil informatique.


4. Promouvoir une distribution urbaine durable. La distribution urbaine augmente la compétitivité des ports intérieurs et, dans le même temps, préserve la qualité de l'air, la sécurité et les conditions de vie et de travail dans les centres urbains. CCP21 se penchera sur les mesures supplémentaires nécessaires au bon déroulement de la distribution urbaine. Un centre multimodal de distribution urbaine sera aussi construit et testé.

Innovation

Ce qui rend le projet innovant, c'est l'approche globale qui allie le transport fluvial et le développement spatial. Cette approche globale est nécessaire si l'on veut permettre aux ports intérieurs de se développer afin d'améliorer leur connectivité. CCP21 rassemble villes, citoyens, clients, transporteurs et ports intérieurs. Ce processus global participe aussi au caractère innovant du projet.

Le projet se penche sur de nouvelles solutions pour une croissance durable et réfléchie (faciliter la croissance de l'économie sans pression équivalente sur l'environnement) des ports intérieurs, par exemple en combinant passagers et fret, en développant une stratégie de sensibilisation positive auprès de la population, et en confiant aux ports intérieurs la distribution urbaine. CCP21 met en pratique de nouveaux concepts logistiques comme une nouvelle utilisation de bateaux auto-déchargeants dans les ports, ce qui permet d'augmenter les performances environnementales et économiques des ports intérieurs. Des concepts logistiques novateurs, comme le transport de containers sur de petites distances, le transport palettisé, la distribution urbaine et les navettes régionales de containers, sont affinés et mis en pratique.

La bonne mise en pratique de ces nouveaux concepts est le défi principal de CCP21. Cela nécessite de nouvelles applications comme des systèmes de traçabilité, de nouveaux modèles d'exploitation pour la coopération interportuaire et des outils innovants qui permettent de visualiser les avantages économiques et environnementaux des ports intérieurs. En outre, le projet mise aussi sur l'innovation pour rendre le développement portuaire réellement durable, comme la distribution urbaine sans émission de CO2 ou des solutions innovantes pour la partie supérieure des plateformes afin de réduire l'impact environnemental et sonore.

La coopération interportuaire, qui implique aussi les ports maritimes et leur permet d'augmenter leur capacité, est une stratégie innovante pour les ports intérieurs, qui crée des économies d'échelle et qui offre donc une gamme plus étendue de services aux acteurs du transport fluvial (et aux ports maritimes). CCP21 explorera plusieurs manières (concepts d'exploitation) de parvenir à cette coopération.

 

Information générale

Priorité du projet: Connectivité
Initiatives stratégiques: non spécifié
Lancement: 25-09-2009
Clôture: 30-06-2014
Site internet: www.ccp21.eu (lancement du site en novembre 2011)
Financement FEDER: 3,911,094.02
Coût total: 8,254,888.36

 

Personne de contact auprès du Partenaire chef de file

Nom: Anthony Callens
Organisation: Port de Bruxelles
Adresse: Place des armateurs 6, 1000 Bruxelles
Tel: +32 2 420 67 00
E-mail: acallens@haven.irisnet.be
Pays: Belgique

 

Partenaires

1. Port de Bruxelles [BE]
2. Ports de Lille [FR]
3. Port autonome de Paris [FR]
4. Port autonome de Liège [BE]
5. Province d'Utrecht [NL]
6. Port de Suisse [CH]
7. Rheinports Basel-Mulhouse-Weil [DE]

 

Ce projet est financé par le Programme Interreg IVB ENO, qui est un instrument financier de la Politique de Cohésion de l'Union européenne. Le Programme Interreg IVB ENO finance des projets qui renforcent la coopération interrégionale en Europe du Nord Ouest. Il a pour objectif d'exploiter, de manière innovante, les points forts des différentes régions et de s'attaquer aux problèmes partagés par différents Etats-membres, régions et autres autorités.


TOP