Bilan de l'activité du Port de Liège en 2007

19 Feb 2008
Bilan de l’activité du Port de Liège en 2007:
nouveau record absolu pour le trafic voie d’eau !
Avec plus de 15 millions de tonnes (voie d’eau), le Port autonome de Liège réalise sa meilleure performance.
 
Reconnu comme un des acteurs du redéploiement économique du bassin liégeois,
le Port autonome de Liège affiche pour 2007 un trafic de 15.788.667 tonnes par la voie d’eau (contre 14.413.738 tonnes en 2006), soit une hausse de près de 10% ! C’est un record absolu en trafic voie d’eau qui dépasse même celui atteint en 2004 (15.190.067 tonnes) !
Le PAL a également enregistré un tonnage global de 21.243.665 tonnes (20.059.925 tonnes en 2006), tous modes de transports confondus (wagons, camions, bateaux). Ici également, une augmentation de près de 6% pour le tonnage global est à souligner. Avec ces performances, il demeure le premier port intérieur belge et le troisième port européen (derrière Duisbourg et Paris).
 
Evolution du trafic voie d’eau
 
ANNEE
TONNAGES
(en tonnes)
Différence par
rapport à
l’année
précédente
Différence en %
2003
2004
2005
2006
2007
14.170.820
15.190.067
14.229.743
14.413.738
15.788.667
-    171.617
+ 1.019.247
-     960.324
+    183.995
+ 1.374.929
-   1,20
+   7,19
-   6,32
+  1,29
+   9,54
 


 
Trafic propre par catégorie de marchandises
 
CATEGORIE
2007
2006
DIFFERENCE EN TONNES
DIFFERENCE EN %
Produits agricoles
158.115
196.390
- 38.275
- 19
Denrées alimentaires et fourrages
40.496
37.338
+ 3.158
+ 8
Combustibles solides
2.559.280
1.827.691
+ 731.589
+ 40
Produits pétroliers
2.809.994
3.005.970
- 195.976
- 7
Minerais
2.691.672
2.391.660
+ 300.012
+ 13
Produits métallurgiques
1.322.917
1.371.807
- 48.890
- 4
Matériaux de construction
5.922.055
5.279.334
+ 642.721
+ 12
Engrais naturels et manufacturés
62.690
64.928
- 2.238
+ 3
Produits chimiques
44.548
54.618
- 10.070
- 18
Marchandises diverses
176.900
184.002
- 7.102
- 4
TOTAL
15.788.667
14.413.738
+ 1.374.929
+10
Les principales catégories de marchandises manutentionnées au Port de Liège en hausse sont les suivantes :
§         + 40% pour les combustibles solides,
§         + 12 % pour les matériaux de construction,
§         + 13 % pour les minerais,
§         + 3% pour les engrais naturels et manufacturés, etc.
Les hautes conjonctures connues en 2007 dans les domaines de l’acier et du bâtiment n’y sont pas étrangères.
 
La catégorie des combustibles solides reprend, outre les cokes et les charbons traditionnels, la nouvelle source d’énergie que sont les pellets de bois, employés notamment par la centrale électrique d’Electrabel aux Awirs. La livraison fluviale de ce nouveau combustible s’est élevée à 400.000 tonnes en 2007.
 
Soulignons une fois de plus la part importante des matériaux de construction dans les trafics portuaires avec une progression de plus de 12%. Cette augmentation spectaculaire des matériaux de construction s’explique notamment par l’envol des tonnages carriers manipulés au port d’Hermalle-sous-Huy (plus de 1.600.000 tonnes) ainsi que par le développement de nouveaux trafics (265.000 tonnes).
On constate une légère diminution des produits pétroliers pénalisés par les conditions climatiques douces en 2007 et par leurs prix prohibitifs.
Une certaine stagnation est enregistrée pour certaines marchandises (produits métallurgiques, marchandises diverses).


 
Trafic global de l’année 2007 (eau-rail-route) :
 
 
Tonnages 2007
Tonnages 2006
Variations
Pourcentages
Voie d'eau
15.788.667
14.413.738
+1.374.929
+9,54%
Route
3.697.711
3.864.020
-166.309
-4,30%
Rail
1.757.287
1.782.167
-24.880
-1,40%
Total
21.243.665
20.059.925
1.183.740
+5,90%
La baisse relative au trafic routier s’explique par la réduction sur notre territoire des activités suivantes :
§         la production d’enrobés routiers ;
§         le traitement de déchets industriels ;
§         et une réduction des flux de coils vers les décaperies.
La légère diminution du trafic ferroviaire (-1.40%) correspond à une variation de stockage interne à l’aciérie de Chertal.
Investissements et améliorations des zones portuaires
 
Le Port autonome de Liège a réalisé divers investissements et aménagements sur différentes zones portuaires dans le cadre du programme FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) :
 
Travaux réalisés (dont 25% FEDER)
L’aménagement de l'infrastructure d'exploitation du port de Loën
1.221.870 €
Aménagement de l'infrastructure d'exploitation du port de Visé
1.553.650 €
Aménagement d'arrières zones aux darses Nord et Sud, ainsi qu'au quai en Meuse au port de Monsin
5.525.000 €
Travaux d'approfondissement de la zone d'accostage avec stabilisation du mur de quai au port de Sclessin
720.000 €
 
Construction de deux appontements à hauteur du zoning industriel à Hermalle-sous-Huy
1.537.000 €
 
Travaux de modernisation des voies ferrées et d’aménagement des quais au port de Renory
400.000 €
 
Amélioration de la zone portuaire d’Argenteau
788.000 € 
Sous-total
11.745.520 € 
 
 
Aménagement des zones portuaires en cours (prévu pour juin 2008) (dont 25% FEDER)
Aménagement sur diverses zones du port de Monsin
2.015.000 €
Extension de la zone portuaire et du revêtement de la zone existante au port d’Argenteau
520.000 €
 
Sous-total
2.535.000 €
Montant total
14.280.520 €
 
 
A cela viennent s’ajouter des travaux, uniquement pris en charge par le MET, aux ports de Statte et d’Hermalle-sous-Huy (nouvelles structures d’accostage) et bien entendu Liège Trilogiport, la plate-forme multimodale exceptionnelle située le long du canal Albert qui deviendra un véritable « village logistique » au cœur de l’Europe et qui constitue l’une des premières actions liégeoises en matière de redéploiement économique.
 
 
 
 
 

Conclusions
Avec plus de 21 millions de tonnes de marchandises manutentionnées annuellement – dont 74 % par la voie d’eau – et plus de 28.000 emplois générés en région liégeoise par les activités portuaires, dont près de 12.000 emplois directs, la zone portuaire liégeoise s’affirme comme un pôle économique régional de premier plan. Ces excellents résultats sont dus à une activité économique soutenue, mais aussi au dynamisme des activités portuaires et surtout à une politique ambitieuse d’investissements importants et à une promotion accrue du Port autonome de Liège en parfaite synergie avec l’ensemble des concessionnaires du Port de Liège.
Enfin, cette progression confirme sans aucun doute possible le rôle prépondérant que le transport fluvial est appelé à remplir dans la politique de mobilité belge et européenne !
 
 
Notes à l’attention de la rédaction
 
Le Port de Liège en quelques lignes
Entreprise publique performante, inscrite dans un mode de gestion moderne, le Port de Liège est le premier port intérieur belge. Leader européen, idéalement localisé au centre d’un réseau dense de communications multimodales, il est reconnu internationalement pour la qualité de ses infrastructures qui font appel aux technologies les plus modernes.
 
Le Port de Liège assure la gestion de plusieurs centaines d’hectares de terrains mis à la disposition des utilisateurs de la voie d’eau : entreprises privées et publiques. Grâce à son port des yachts, il offre en outre aux plaisanciers un accueil unique au cœur de la ville de Liège.
 
Anticipant depuis toujours les évolutions économiques de sa région, le Port de Liège porte en permanence des projets novateurs favorisant la création de nouveaux emplois et la mobilité, dans le respect de l’environnement et des riverains. Les projets phares du Port de Liège sont destinés à accueillir les plus grands centres de distribution européens et sont soutenus par de solides partenariats locaux, nationaux et internationaux, notamment avec d’autres ports maritimes et intérieurs.
 
Le Port de Liège forme une équipe dynamique et réactive, constituée de professionnels de référence qui travaillent en partenariat avec les acteurs publics et privés du secteur. Il offre un service adapté à chaque demande et est résolument orienté vers la satisfaction du client.
 
Pour de plus amples informations :
Hélène Thiébaut
Attachée - Communication
Port autonome de Liège
Quai de Maestricht, 14 - B - 4000 Liège
Tél.: + 32 4 232 97 85 ; Fax: + 32 4 223 11 09
 

TOP