Le Port autonome de Liège signe une lettre d'intention avec le Port de Rotterdam

29 Feb 2012
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
Liège, le 29 février 2012
 
Le Port autonome de Liège signe une lettre d’intention avec le Port de Rotterdam
 
A l’occasion de la visite au Port de Rotterdam de Monsieur le Ministre – Président du Gouvernement wallon Rudy Demotte ce mardi 28 février, le Port de Rotterdam et le Port autonome de Liège ont signé une « lettre d’Intention ». Elle vise à renforcer l’efficacité de la chaîne logistique entre le port rotterdamois et le complexe portuaire liégeois et à accroître la compétitivité de l’économie au sein des deux ports.
 
Les termes de cette « lettre d’Intention » visent notamment à optimiser les connexions fluviales et ferroviaires entre le Port de Rotterdam et le Port de Liège pour le transport de vracs secs (dry bulk) et de conteneurs et ce, afin de renforcer l’activité économique des deux ports. Le Port de Rotterdam et le Port autonome de Liège entendent étudier ensemble les diverses possibilités d’améliorations logistiques et les mettre en œuvre afin d’optimiser le transit de marchandises dans les ports et d’améliorer le climat d’investissements. Enfin, les Ports de Rotterdam et Liège ont l’intention de prendre des mesures communes contribuant à la pérennité du port, de l’industrie et du transport. La lettre d’intention fait également référence à une assistance mutuelle par des connaissances et capacités en matière de traitement et stockage des sédiments de dragage qui sont générés par l’adaptation des voies d’eau en Wallonie.
 
Liège est situé au cœur de l’Europe, dans l’hinterland des ports de la Mer du Nord dont Anvers et Rotterdam. L’augmentation des trafics (notamment de conteneurs) dans ces grands ports maritimes a engendré la nécessité pour ceux-ci de se tourner davantage vers l’intérieur des terres et les infrastructures fluviales. Ainsi, dans la stratégie développée par le Port autonome de Liège de se positionner en tant que port situé dans l’hinterland naturel des ports de la Mer du Nord, le Port autonome de Liège souhaitait naturellement renforcer sa collaboration avec le Port de Rotterdam.
 
Soulignons que le Port de Liège, qui a déjà signé un accord de coopération avec le Port d’Anvers (le Groupement d’Intérêt Economique Trilogiport) pour le développement et la commercialisation de Trilogiport ainsi qu’un Memorandum of Understanding, entend ainsi renforcer sa position d’hinterland naturel des grands ports de la mer du Nord.
 
Emile-Louis Bertrand, Directeur général du Port autonome de Liège déclare à ce sujet : « Eléments importants dans l’augmentation croissante du trafic mondial (notamment du trafic conteneurisé), les ports intérieurs sont devenus des acteurs incontournables des chaînes logistiques. Le Port de Liège en tant que zone portuaire idéalement située dans l’hinterland naturel du Port de Rotterdam constitue une plaque tournante logistique pour la distribution de marchandises, notamment conteneurisées, non seulement en Belgique mais également dans toute l’Europe. »
 
Pour Willy Demeyer, Président du Port autonome, « cet accord s’inscrit dans la lignée des relations que Liège et Rotterdam entretiennent depuis le jumelage des deux Villes en 1958, année d’entrée en vigueur des Traités de Rome instituant la Communauté économique et européenne. Il s’agit d’une formidable opportunité de poursuivre ce partenariat historique ».
 
A l’heure actuelle, le Port de Liège et le Port de Rotterdam sont deux acteurs logistiques prépondérants au niveau européen, le premier au niveau fluvial et le second au niveau maritime.
 
Note à la rédaction
Le Port de Liège, 1er port fluvial belge et 3ème port intérieur européen, est relié au Port de Rotterdam par le canal Albert et l’Escaut en 20 h de navigation. Avec plus de 100 entreprises implantées sur ses divers sites, représentant 26 000 emplois directs et indirects, le Port de Liège réalise aujourd’hui un trafic annuel de plus de 21 millions de tonnes (tous modes de transports confondus). Les trafics entre Liège et Rotterdam sont majoritairement constitués de minerais métalliques et de produits pétroliers (à l’importation) et de diverses marchandises telles céréales, bois, produits chimiques,..(à l’exportation). Soulignons ici que le Port de Rotterdam est le principal port d’importation des matières premières de la sidérurgie liégeoise. En tant que port de mer, le Port de Rotterdam occupe la première place européenne. 
 
Contact :
Hélène Thiébaut
Attachée - Communication
Port autonome de Liège
Quai de Maestricht, 14 - B - 4000 Liège
Tél.: + 32 4 232 97 85 - Fax: + 32 4 223 11 09
Courriel : h.thiebaut@portdeliege.be
Site Internet: www.portdeliege.be
 

TOP