Une plate-forme logistique


La plate-forme Trilogiport se divise en différentes zones, ayant chacune une destination spécifique.

Liege-Trilogiport

Un terminal à conteneurs (15 ha)

Le terminal à conteneurs, situé le long du canal Albert, sera réservé à l’activité de chargement et de déchargement des bateaux. Les conteneurs stockés seront soit chargés sur des camions, wagons ou barges à destination du reste de l’Europe, soit déposés dans les entrepôts logistiques de centres de distribution européens pour être traités et réexpédiés après transformation.

Une zone logistique (41,7 ha)

Liège Trilogiport accueillera une zone logistique située à l’arrière du terminal à conteneurs et dédiée aux centres de distribution européens. C’est dans cette zone que les entreprises apporteront une plus-value aux marchandises amenées dans les conteneurs. C’est en effet à l’intérieur de ces halls logistiques de dernière génération que ces marchandises seront stockées, traitées, reconditionnées et réorganisées avant de repartir ensuite dans toute l’Europe par bateau, par train ou par camion.

Des terrains portuaires (22 ha)

Comme le terminal à conteneurs, cette zone présente l’avantage d’un accès direct au canal Albert ce qui permettra de développer une activité économique portuaire.

Une zone de services tertiaires (1 ha)

Cette zone regroupera certains services tertiaires (bureaux, douanes…) nécessaires au développement économique de la plate-forme.

Une zone d’intégration environnementale (25 ha)

Un soin particulier a été apporté à l’aménagement paysager du site et à celui d’une zone d’intégration paysagère. Soucieux du bien-être de l’ensemble des citoyens, le Port autonome de Liège et le Service public de Wallonie se sont engagés à consacrer plus de 25 hectares à cette zone, soit un quart de la superficie totale de Liège Trilogiport. Cette zone comprendra des espaces verts, des jardins communautaires, des espaces de promenade…

Terminal à conteneur : 15 ha

Les 630 mètres de quai situés le long du canal Albert seraient réservés à l´activité de chargement et de déchargement des bateaux, à l´aide d´un pont portique. Les conteneurs stockés seraient soit chargés sur des camions, wagons ou barges afin de repartir vers le reste de l´Europe; soit déposés sous les halls industriels de la zone logistique pour être traités.

L´aménagement et l´exploitation du terminal à conteneurs ont été confiés au consortium formé par :

  • Manuport Group : une société portuaire d´envergure internationale et d´origine anversoise, spécialisée dans la manutention et leader du marché dans le segment de l´entreposage et du traitement des marchandises pondéreuses sèches (céréales et engrais).
  • Water Container Terminal (WCT) : la société qui exploite le terminal à conteneurs de Meerhout, où s´est établi le centre de distribution européen (CDE) Nike, le plus grand CDE en Belgique et second en Europe.
  • Dubai Ports World

Liege-Trilogiport

Terrains logistiques : 41,7 Ha

Cette zone serait destinée aux entreprises qui apportent une plus-value aux marchandises des conteneurs. A titre d´exemple, on peut citer le reconditionnement, l´emballage, l´assemblage de marchandises... Ces entreprises doivent impérativement être utilisatrices de la voie d´eau et transporter leurs marchandises par conteneurs.

La gestion des terrains logistiques (situés à l´arrière du terminal à conteneurs) a été confiée à deux autres grands acteurs de la logistique internationale :

  • Deutsche Lagerhaus Gesellschaft pour une superficie de 30 h. Ce groupe, particulièrement actif en Allemagne et en Autriche, est déjà implanté dans 18 ports avec des partenaires importants. Deutsche Lagerhaus Gesellschaft est actif dans le secteur de l´immobilier logistique. Son réseau d´entrepôts est développé en priorité avec des sites d´implantation multimodaux.

  • Warehouses De Pauw pour une superficie de 10ha. Leader sur le marché de l´immobilier logistique belge, mais également présent en France et aux Pays-Bas, Warehouses De Pauw est une société active dans le développement ainsi que dans la location d´entrepôts logistiques. L´entreprise loue actuellement +/- 1.000.000 m2 d´entrepôts à ses clients dans plusieurs pays avec une valeur de plus de 550 millions d´euros.

Les utilisateurs finaux qui vont développer leur activité économique dans la partie logistique de la plate-forme ne sont pas encore connus. Des critères d´attribution stricts ont été prédéfinis par le conseil d´administration du Port autonome de Liège, qui donnera son aval lors du choix final.

Liege-Trilogiport

Terrains portuaires : 14,7 Ha

Ces zones présentent l´avantage d´un accès direct au canal Albert ; ce qui permet de développer une activité économique portuaire.

Les critères de sélection du choix des entreprises qui souhaiteraient s´installer à cet endroit sont assez stricts :

  • Entreprises utilisatrices de la voie d´eau
  • Pas d´industrie lourde
  • Pas de matières polluantes
  • Pas de vrac volatil stocké à l´air libre
  • Les matières "conditionnées" (en big bag, palettisées) : stockage à l´air libé autorisé

Liege-Trilogiport

Zone d´activités tertiaires : 1,8 Ha

Cette zone regrouperait certains services tertiaires nécessaires au développement économique journalier de la plate-forme.

Liege-Trilogiport

TOP